Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 07 novembre 2007

Le dessert ! le dessert ! le dessert !

Je continue de vous donner les détails du repas d'anniversaire de ma puce.

 

Bon, je saute le plat principal, car je n'ai pas de photos. Je compte le refaire et je vous dirais tout à ce moment là ;-)  (il faut faire durer le suspensssssss).

 

Pour faire plaisir et rêver les enfants, je me suis mise, il y a  quelques années déjà, à essayer de faire des gâteaux rigolos.  Avec plus ou moins de succès ! Il faut dire qu' avec le temps, je fini par m'améliorer...  (je vous post une galerie des gâteaux rigolos que j'ai déjà fait... on voit bien une certaine évolution :-)))))). D'ailleurs, depuis peu j'ai même des commandes ! Mais ce sera le sujet d'un autre billet !

 

Lorsque je veux faire un gâteau rigolo,  je fais une recherche d'images sur internet. Histoire de me faire des idées et j'essaie de refaire.

 

La demoiselle avait fait son choix :

  1. un gâteau en forme de pelote de laine avec un petit chat qu'elle avait vu sur internet.
  2. avec du croustillant
  3. avec du chocolat
  4. euh...non maman, pas le gâteau au chocolat, mais 3 mousses chocolat avec des petits grains dedans ! (elle est pas mignonne ? Elle me rappelle que j'avais raté une certaine mousse au chocolat qui avait cristallisée... Alors faire exprès de la rater :-D)))


Bon, ben ce que demoiselle veut... maman essaie de faire ;-))))

Resultat : un gâteau très rose, très girly....

518e5675e269257d082a1a8cbf5ab33f.jpggateau pelote chaton 1.JPG

cliquez dessus pour agrandir

 

Ok, le chat à l'air un peu d'être passé sous un rouleau compresseur... Mais il a été fait à 2h du mat'... j'avais plus les yeux en place :-)))))

 

 

Je suis donc partie pour faire une charlotte trois chocolats, avec croustillant praliné.

Gâteau à faire la veille.

 

Ingrédients pour un cul de poule de 1200 ml : 

  • Dacquoise amande :

          - 135g de sucre

          - 135g de poudre d'amande

          - 5 blancs d'oeufs

          - une pincée de sel

Préchauffer le four à 180° (th.6). Monter les blancs en neige ferme avec la pincée de sel et serrer avec la moitié du sucre.

Mélanger la poudre d'amande avec le reste du sucre. Mélanger délicatement aux blancs en neige.

Déposer le mélange sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé. Laisser cuire environ 10mn. Bien évidemment cela dépend de votre four. La dacquoise doit être juste légèrement dorée.

Laisser refroidir.

Recouvrir le cul de poule (ou tout récipient à fond rond) de papier film et tapisser le fond et les côtés du moule de dacquoise.

 

  • Mousses chocolat :

          - 200g de chaque chocolat (noir, lait et blanc)

          - 3 x 20 cl de crème fraîche liquide entière

 Mettre environ 15 mn avant l'utilisation, le récipient, le batteur et la crème au congélateur. 

Pour réussir facilement une chantilly, il faut que tout soit à la même température.

Faire fondre au bain-marie le chocolat (chacun son tour ;-))). J'ai utilisé pour le chocolat noir, le gastronomie (61% de cacao) de chez Valrhona ; pour le chocolat au lait, le chocolat de couverture lacté toujours de chez Valrhona et pour le chocolat blanc, des pistoles de chocolat blanc de couverture.

 

La marche à suivre est la même pour les trois mousses.

 

Normalement, on fait fondre le chocolat et on le laisse refroidir avant de l'utiliser. Ici, comme la demoiselle voulait de "la mousse avec des morceaux dedans", je n'ai pas attendu que le chocolat refroidisse de trop. Cela le cristallise dans la crème et donne cet effet de morceaux.

Monter les 20 cl de crème en chantilly pas trop épaisse. Ajouter les 1/3 du chocolat fondu, mélanger délicatement puis ajouter le reste du chocolat. Réservez au frais.

 
  • Croustillant praliné :

          - 200g de pralinoise

          - 60g de pralin

          - 6 gavottes

Faire fondre la pralinoise. Ajouter le pralin et les gavottes écrasées. Réservez.

 

Montage du gâteau :

Mettre une couche de mousse chocolat noir, une de chocolat lait et une de chocolat blanc puis une couche de croustillant praliné. Recommencez et finir avec un rond de dacquoise à la taille du moule.

Mettre au frais au moins une nuit avant de faire la décoration.

 

Pour la décoration :

 

  • Masquage crème au beurre allégée au chocolat blanc :

          - 1 oeuf

          - 75g de sucre

          - 125g de beurre mou

          - 150 g de chocolat blanc de couverture

b10cba853fa1932fbaef421c82e68ee3.jpgC'est la recette de la crème au beurre "allégée" de Christophe Felder tirée de son livre Leçon de pâtisserie n°5 "la décoration pâtisserie de Christophe" à laquelle on ajoute du chocolat blanc fondu. 80ed3147221003921782d0633d9d234b.jpg

Marche à suivre :

Cassez l'oeuf dans un cul de poule. Fouettez-le puis incorporez le sucre.

Faites chauffez ce mélange au bain-marie afin de complètement faire fondre les cristaux de sucre.

Refroidissez ensuite ce mélange au fouet électrique pour le faire mousser. Lorsque la préparation devient tiède, incorporez le beurre coupé en parcelles, sans cesser de fouetter. Réservez à température ambiante.

Faîtes fondre le chocolat au bain-marie. Attention car le chocolat blanc, même de couverture est délicat et ne doit pas cuire, sinon il fait une pâte. Il ne faut pas que le récipient touche l'eau.

Lorsque le chocolat blanc est fondu et refroidi, l'ajouter à la crème au beurre en fouettant au fouet électrique.

Vous obtenez une crème au beurre assez légère, parfumée au chocolat blanc, que l'on peut colorer à volonté !

 

Ici, la crème sert à fixer la décoration sur la charlotte.

 

Démouler la charlotte, la badigeonner de crème au beurre (une fine couche).

 

Pour donner l'illusion de la pelote de laine, j'ai utilisé de la pâte d'amande rose (environ 350g) colorée avec du jus de betterave pour avoir un rose flashy (évidemment on peut aussi utiliser des colorants, mais si j'ai mieux sous la main, je préfère...).

Étalez la pâte d'amande sur le plan de travaille. N'oubliez pas de recouvrir le rouleau à pâtisserie et le plan de travail de sucre glace, pour éviter que la pâte d'amande ne colle. Couper la pâte d'amande en fine lamelle et la rouler pour donner l'illusion d'un fil de laine. Disposer sur la charlotte. La crème au beurre permet de bien faire tenir la pate d'amande.

Pour le chaton, j'ai utilisé de la pâte d'amande blanche colorée avec du cacao. Alors là c'est un peu à l'inspiration de chacun (vu la tête de mon chat, je suis mal placée pour donner des conseils ;-)))))).

Pour la décoration finale très girly, j'ai mis de la barbe à papa autour de la pelote et mis au joli ruban blanc pailleté argent....

C'est un peu long, c'est vrai. Mais le plaisir de la demoiselle valait bien tout çà. Et en plus c'était très bon !!!!

6d01538878a3ce69e7fb482fdc937abb.jpggâteau pelote chaton 2.JPG

 

 

 

 

 

 

Pour finir, je vous montre ce que j'ai récolté ce matin dans mon potager (eh oui, je me suis découverte une âme de fille de la terre ;-))))) 

1320e6458e371e6f623621ebe9c9645b.jpgLégumes 1.jpg

Au menu : salade d'hiver à couper, mâche, radis et une de mes dernières courgettes (sous abris)

 

16:20 Publié dans Desserts, Gateaux rigolos | Lien permanent | Commentaires (17) | Tags : gâteaux rigolos, dessert, enfant, chocolat | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook