Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 15 novembre 2007

kikiveukivienkuisiner n°22 ou l'histoire du soufflé pas dégonflé dans une cuisine témoin

e6a55f840bd0aa67ec3f087885b0b397.jpg

 

Eh voilà, deuxième concours dans lequel je me lance ! Le fameux kikiveukivienkuisiner !

 

Pour la petite histoire, je ne suis pas fan du soufflé au fromage. En tous les cas pas du classique.

Marion l'organisatrice de ce nouvel opus du KKVK nous demandant de respecter les bases du soufflé au fromage classique, et que chez moi c'est très apprécié, je me suis lancée dans l'aventure.

 A tel point, que lorsque Cher et Tendre est rentré hier soir, je lui ai annoncé, sans lui laisser la moindre occasion d'objecter : ce soir c'est soufflé au fromage et je vais avoir besoin de toi pour prendre les photos :-D

Il faut bien dire que cette manie, de photographier tout ce qui se mange, commence à inquiéter un peu ma tribu !!!  

Je précise à mon Cher et Tendre, que c'est pour le concours... Et là Môssieur ricanant m'assène "j'ai l'impression de vivre dans une cuisine témoin"... Pas si bête ;-))))))

Mouais, jamais content...

0042aa45e7f1d9f8454b9baa712ba8a5.jpg

 

Ingrédients pour 8 ramequins :

  • 150g de gruyère râpé
  • 75g de beurre + beurre pour le moule
  • 40g de farine
  • 50 cl de lait tiède
  • 4 jaunes d'oeufs
  • 6 blancs d'oeufs
  • 1 pincée de noix de muscade râpée
  • sel, poivre

Marche à suivre :

Préchauffez le four à 210°. Faites fondre le beurre dans une casserole. Hors du feu ajoutez la farine en pluie, tournez pour bien amalgamer les ingrédients.

soufflé 1.jpg

93f8e8ff914adce4ab5e9f0d320a0b0e.jpg

Versez lentement le lait dans la casserole, hors du feu. Mélangez régulièrement et remettez sur feu doux. Laissez cuire en tournant sans cesse jusqu'à épaississement. Salez, poivrez, saupoudrez de noix de muscade.

Hors du feu, ajoutez les jaunes d'oeufs, un à un, en mélangeant bien entre chaque ajout.

 

 

soufflé 2.jpg

4ece729cbfe6fab769a2bbc020118847.jpg

 Incorporez le gruyère.

 

Montez les blancs en neige ferme, puis ajoutez les au mélange.

 

 

Beurrez le ou les moules (je l'ai mis dans des ramequins individuels). Saupoudrez les parois de gruyère râpé. Versez-y la préparation en laissant le bord à 2cm. Enfournez puis baisser la température du four à 180°. Laissez cuire 30mn.

05144f4654c4ee1fc00aa920d4c73774.jpg

  soufflé 5.jpg

 

 

 

 

29b7bf597f5a329b5b0481c793ed5826.jpg

 Et voilà, un joli soufflé pas dégonflé, et apprécié de ma tribu !

01:40 Publié dans Entrées, Les concours, Plats complets | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : soufflé au fromage | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

samedi, 10 novembre 2007

La cuisine de Bistrot


3114ebda18865c7690f4fb961db08c9e.jpg Aujourd'hui je participe à mon premier concours sur la blogosphère culinaire !

Tous ces concours auxquels j'avais envie de participer, mais que je m'interdisais car je n'avais pas de blog... 

Parmi tous les concours actuellement organisés, celui-ci m'a tout de suite attiré.

Ce thème est très parlant pour moi.

 

En effet, ma maman a été cuisinière pendant des années dans une typique brasserie de banlieue parisienne.  Pendant des années, elle a mitonnée des plats du jour pour les habitués des bureaux du coin, mais aussi pour les marchands des puces de Montreuil toutes proches.

De sa petite cuisine, elle avait une vue sur toute la salle, et elle connaissait bien ses habitués.

 

Les fois où je suis allée la distraire sur son lieu de travail, j'étais toujours étonnée de cette ambiance d'une autre époque. Les habitués saluaient haut et fort "Bonjour Linda", ma mère connaissait les préférences de chacun et s'appliquait à les satisfaire au mieux.

Maintenant, elle se repose...

Voilà pourquoi ce thème à éveillé plein de souvenirs...

Le thème de ce concours est donc de donner un plat de bistrot. Sauf que je n'avais pas tout compris ;-))) 

Bon il faut dire que le site organisateur est en allemand, et l'allemand et moi :-(((

Je suis partie tête baissée sur un "menu de bistrot" et non sur un plat de bistrot...

 

Je vous propose donc ce "menu de bistrot". Vous remarquerez le sens du détail sur les photos : j'ai même trouvé la fameuse nappe à carreaux ;-)))))

Donc au menu :

- Oeufs mimosas (un grand classique des bistrot !)

- Côtes de porc à la moutarde

- Crème au chocolat

 

De la cuisine simple, mais conviviale.

d579cddde72739515011fb2099ed9c68.jpg

 

 

 oeufs mimosa 1.jpg

 

 

 

e759e59153681482e314053e25abc738.jpg

 

 

côtes de porc à la moutarde 6.jpg

 

 

 

5d1a0dd825231624815bfaaa26732372.jpg

 

 

crème au chocolat 1.jpg

 

 

 

 

Marche à suivre :

Les oeufs mimosas sont simplismes à préparer. Vous faites cuire des oeufs durs. Vous les coupez en 2, puis vous retirez le jaune que vous écrasez à la fourchette. Un peu de mayonnaise que l'on mélange au jaune et hop on remet le tout joliment dans le blanc.

4f6dabc7c14334d61779ed01cc36cb65.jpg
 
 

Côtes de porc à la moutarde (on peut aussi le faire avec des côtes de veau)

Ingrédients pour 6 :

  • 6 côtes de porc 1ere (les côtes dans l'échine sont trop grasses pour cette recette)
  • 1 oignon
  • 1 bouillon cube de volaille (j'ai pris du dégraissé)
  • 2 bonnes cuillères à café de moutarde forte (ou 1 de moutarde forte et 1 de moutarde à l'ancienne)
  • 15 cl de crème liquide (15% de MG pour moi)
  • farine
  • huile d'olive
  • sel, poivre

Dans une grande poêle faites revenir l'oignon émincé dans un peu d'huile d'olive. L'oignon ne doit pas colorer. Puis le réserver.

  3dbf96f73298a5c5665f9e9e3eb6a9bf.jpg

côtes de porc à la moutarde 3.jpg


Saler (pas trop à cause du cube de bouillon), poivrer les côtes de porc et les passer dans la farine.
Les faire dorer des deux côtés. 08d571affcdf4d5de927fd08013f4d56.jpg
 

Remettre l'oignon réservé. Mettre de l'eau à hauteur de la viande et ajouter le cube de bouillon de volaille. 

 

 eea8e12b72c5df5b87bd211846910bb5.jpg

 

côtes de porc à la moutarde 5.jpg

 

Couvrir et laisser mijoter à feu très très doux entre 30 et 45mn selon l'épaisseur de la viande.

Le secret de cette recette réside sur le mode de cuisson de la viande. Celle-ci ainsi cuite reste moelleuse, ne se dessèche pas.

Ajouter alors la moutarde délayée dans la crème liquide. Porter à ébullition et servir aussitôt.

 

J'ai servi ces côtes avec des quenelles de purée de pommes de terre maison.

b5c1166330bae6d08a237ec97be898b5.jpg

 
 
   
Et enfin, pour le dessert, une petite crème au chocolat. Vous trouverez la recette ici.

 

51b430db02d3685da7a049f5d55193ab.jpg
 
 
 J'espère que vous vous régalerez autant que nous nous sommes régalés !

 
 
 
 
 

 

 

 

 

 

 

03:30 Publié dans Les concours, Menu complet, Viandes | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : oeufs, viande, moutarde, chocolat | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook