Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 03 mai 2008

Roulade surprise de merlan et sa fondue de poireaux

2049498957.JPG

 

Il y a une semaine encore, j'étais en Bretagne. Au vu du temps que nous avons eu cette semaine, je me dis que j'ai vraiment eu de la chance. Nous avons eu un temps magnifique.

1195964157.JPG

Nous étions à Ploemeur, à côté de Lorient. Cela fait 5 ans que nous allons régulièrement en Bretagne pour les vacances de printemps. Je suis tombée amoureuse de cette région. 

988258004.JPG

 

Cette odeur d'iode si particulière...Que l'on ne retrouve que proche de l'atlantique... et qui me rappelle ma région natale du Portugal.

1318875635.JPG

Une semaine ensoleillée...

154929955.JPGDe ballades dans les rochers, le marché du dimanche matin à Ploemeur, le musée de la marine et de la compagnie des Indes, farniente  à la plage... Voilà le programme de cette semaine, qui m'a permis d'oublier mes soucis avec la technologie moderne ;-)))

 

  878453395.JPG

 Les filles tentaient  désespérément de nourrir leur famille....

2129410610.JPG
Tandis que les hommes défendent notre territoire !

  

859204179.JPG

 

Et moi ? Je surveille tout çà ;-)))

 

 

 

Bon, après ce bon bol d'air iodée, je vais quand même passer au principal. Quoi de mieux qu'une belle et simple recette de poisson ?

790912944.jpg
 
Roulade surprise de merlan et sa fondue de poireau :
Ingrédients pour le poisson (2 personnes) :
  • 4 petits filets de merlan (280g)
  • 150g de crevettes
  • 45g de lardons de saumon fumé
  • 1 cuillère à soupe de crème fraîche épaisse
  • 1 blanc d'oeuf battu en neige ferme
  • sel, poivre
  • ciboulette
Ingrédients pour la fondue de poireaux (toujours pour 2) :
  • 600 g de blancs de poireaux
  • 1 belle échalote
  • une noisette de beurre
  • 1,5 cuillère à soupe de crème fraîche épaisse
  • jus de citron
  • sel, poivre

306476544.jpg

Marche à suivre pour la fondue de poireaux :

 615165151.jpg

On commence par la fondue de poireaux : couper en lamelles très fines l'échalotte et les blancs de poireaux.

1584070591.jpg

Les faire fondre dans le beurre (il faut les faire revenir sans coloration). Saler et poivrer. Faire cuire à couvert à feux très doux 25mn.
 330685521.jpg

Lorsque c'est cuit, ajouter la crème fraîche, le jus de citron à votre goût et laisser cuire une minute. C'est prêt. 

  

785774049.jpg

 Marche à suivre pour le poisson :

1604015600.jpgJ'ai préféré utilisé deux petits filets de merlan par personne. Mais vous pouvez en prendre un seul plus gros. Vérifier qu'il n'y a pas d'arrêtes dans les filets. Sinon les retirer à la pince à épiler. Réserver 2 crevettes entières pour la décoration et décortiquer complètement le reste des crevettes. 406531904.jpg

Préchauffer le four à 200°. Mixer les crevettes avec la crème fraîche. Saler légèrement et poivrer. Ajouter la ciboulette ciselée. Mélanger délicatement au blanc d'oeuf battu en neige ferme.

626722448.jpg

 

Étaler la farce obtenue sur les filets de merlan. Ajouter les lardons de saumon fumé dessus

1753490784.jpg Rouler les filets sur eux-même et les fixer avec un pique en bois. Passer au four 15 mn.

  1441008848.jpg

Décortiquer les crevettes mises de côtés pour la décoration, en gardant la queue. Il faut la planter dans une des roulades de merlan sortie du four.

 1877679663.jpg

 

 

 

 

 

 
Dresser l'assiette en mettant les deux roulades de merlan et en dressant la fondue de poireaux dans un cercle. Si vous n'avez pas de cercle, utiliser une boîte de thon à laquelle vous enlevez également le fond.

1384855455.jpg

  Il ne reste plus qu'à déguster !

306476544.jpg

 

mercredi, 26 mars 2008

Poulet farci sous la peau, tomates rôties et polenta de Cyril Lignac

839334315.jpg
 

Il y avait bien longtemps, que je n'avais pas vu l'émission de Cyril Lignac "Chef la recette" sur M6. Samedi dernier, je l'ai regardée et ce jeune chef a proposé une recette qui m'a tout de suite emballée. Ni une, ni deux, j'avais tout ce qu'il me fallait à la maison, même une boite de polenta, achetée dans l'idée "d'essayer" et que je n'avais encore jamais utilisée !

Ingrédients pour 2 personnes :

  • 2 hauts de cuisse de poulet cuisses de poulet
  • 2 branches de tomates cerises
  • 1/2 botte de basilic
  • 2 cuillères à soupe de parmesan râpé
  • 100g de polenta
  • 10g de beurre
  • 1 bouillon cube de volaille dégraissé
  • vinaigre balsamique
  • huile d'olive
  • sel et poivre

Marche à suivre :

738079720.jpg Préchauffer le four à 180°C. Séparer le haut de la cuisse de la cuisse  de poulet. Désosser le haut de la cuisse. Il suffit de bien suivre l'os.

1818118456.jpg Décoller la peau du poulet et y glisser quelques feuilles de basilic.

 

 

 
1363042440.jpgRouler les hauts de cuisses sur elles-mêmes. Saler et poivrer.

484524904.jpg

Faire dorer le poulet sur toutes ses faces, à l'huile d'olive.

Les déposser dans un plat allant au four et enfourner pour 40 à 45 mn environ.

  

 

562129624.jpg Pendant ce temps, faire revenir brièvement (juste qu'elles soient saisies) les tomates cerises en branche dans la pôele encore chaude. Ajouter de l'huile d'olivesi nécessaire. Saler et poivrer.

1713442824.jpg

 

Retirer les tomates de cerises de la pôele et les arroser d'un filet de vinaigre balsamique. Réserver.

 
1221028555.jpg

Porter à ébullition le volume d'eau indiqué sur le paquet de polenta correspondant à la quantité utilisée. Saler et ajouter le bouillon cube.Verser la polenta et remuer sans cesse jusqu'à ce qu'elle épaississe comme une purée. C'est en fait l'opération la plus délicate de la recette. La polenta peut vite faire des grumeaux (je sais de quoi je parle ! Il m'a fallut un petit coup de mixeur plongeur pour réparer les dégâts !).

1973896059.jpg Hors du feu, ajouter progressivement le beurre. Rectifier l'assaisonnement en sel et poivre.

Badigeonner d'huile d'olive un plat et y verser la polenta. Laisser refroidir au frais. Attention également à la taille du plat. Le mien n'était pas assez grands et au final j'ai trouvé que la polenta était trop épaisse.

 

 

1531001272.jpg En fin de cuisson du poulet, ajouter les tomates cerises dans le plat, sur le poulet. Arrosez d'un filet de vinaigre balsamique et d'huile d'olive puis conserver au chaud dans le four à 50° jusqu'au dernier moment.

653152663.jpg Sortir la polenta du frigo et la démouler. Y découper 2 cercles (pour moi, j'ai ressorti mes formes de noël : donc un coeur et une étoile :-)))). Sinon, 2 carrés seront très bien aussi !

 

 
462321703.jpgDéglacée la poêle déjà utilisée d'un filet d'huile d'olive (si nécessaire) et y ajouter un peu de beurre pour faire colorer la polenta. Y faire revenir les morceaux de polenta jusqu'à ce qu'ils soient dorés sur les deux faces. Saupoudrer de parmesan râpé. 

Il ne reste plus qu'à dresser l'assiette : mettre le poulet sur l'assiette et couvrir avec une branche de tomate cerise. A côté, mettre la polenta. Récupérer le jus du plat pour arroser les tomates et la volaille.
 

258412571.jpg
 
 J'ai adoré ce plat. Les tomates ainsi préparées était délicieuses. La volaille était imprégnée par le basilic... un pur bonheur. Et puis cela m'a permis de goûter la polenta et c'est sur j'en referais. Cela change agréablement du riz et des pâtes !

Niveaux quantités, un haut de cuisse est largement suffisant par personne. J'ai utilisé deux cuisses de poulet que j'avais à la maison, mais une cuisse entière, pour moi, c'était vraiment beaucoup (bon l'homme a tout mangé, lui !)

Régalez vous ! 

mercredi, 19 mars 2008

La ficelle picarde

Lorsque l'on regarde la blogosphère, on trouve de plus en plus de recettes gastronomiques, et de moins en moins de recettes dites du quotidien. Je trouve cela dommage. On a plus de mal a trouver des idées pour varier son alimentation au quotidien.

En effet, on ne se nourrit pas tous les jours de produits festifs. Et lorsque l'on débute en cuisine, on a besoin de pouvoir s'appuyer sur de bonnes recettes traditionnelles.

C'est pourquoi j'ai fait le choix de mettre en ligne mes recettes festives, bien évidemment, mais aussi les autres....  

Je  vous propose donc aujourd'hui une entrée de terroir : la ficelle picarde.

 
Ingrédients pour 6 personnes :

Pour la pâte à crêpes :

  • 25 cl de lait
  • 125g de farine
  • 2 oeufs
  • 30g de beurre fondu
  • sel et poivre

Pour la garniture :

  • 200g de champignons de Paris
  • 6 tranches de jambon
  • 120g de gruyère râpé
  • 15 cl de crème liquide
  • 2 grosses échalotes
  • quelques gouttes de jus de citron
  • 20 g de beurre
  • sel et poivre

Marche à suivre :

1631937300.jpg

 

Tout d'abord, il faut préparer les crêpes. Mélanger le lait, la farine, les oeufs. Ajouter le beurre fondu et assaisonner. Faites cuire les crêpes. Elles doivent être légèrement dorées.

 

 

 

 1817510245.jpg

Préchauffer le four à 220°C. Eplucher et émincer les échalotes finement. Faites les fondre dans le beurre.

737508277.jpg Émincer finement les champignons et ajouter les aux échalotes sur feu vif. Ajouter le jus de citron. Saler et poivrer généreusement. Le mélange doit vous paraître trop relevé. Ajouter 5 cl de crème liquide dans la duxelle de champignons. Laisser refroidir.

 

378884613.jpg Mettre la moitié d'une tranche de jambon sur une crêpe et ajouter 2 cuillères à soupe de duxelle de champignons.

1531605483.jpg

Rouler la crêpe sur elle-même en serrant bien. Continuer avec les autres crêpes (vous aurez 2 crêpes par personne).

 

 

 

1714051163.jpg

 

Metter les crêpes dans un plat à gratin (j'ai utiliser des plats individuels).

562700939.jpgAjouter la crème liquide restante et couvrer de gruyère râpé.Mettre au four 5 minutes à 220° puis 5 minutes sur la position gril. Le dessus doit être coloré.

 

Ce plat régional est souvent servi en entrée. Mais on peut aussi le servir en plat avec une salade, pour le dîner.

Bon appétit ! 

 

 

 

  

21:40 Publié dans Entrées, Plats complets | Lien permanent | Commentaires (19) | Tags : crèpes, jambon, champignon, ficelle picarde | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

mardi, 11 mars 2008

Tajine d'agneau aux topinambours et colère !

N'ayant pas la qualité de plume d'Alhya, de Dorian, de Grand Chef, de Saperlipopotte ou encore de Mari, je reste souvent près de mes recettes. En effet, je me sens beaucoup plus à l'aise à l'oral, moi qui ai le contact facile, plutôt qu'à l'écrit où je ne suis que rarement satisfaite de mes "productions" ! Alors quel bonheur que de lire ces blogs !

568209005.jpgAujourd'hui j'avais envie de prendre sur moi et de m'inspirer de ces bloggeurs hauts en couleur. J'avais envie de vous parler de mes vacances dans les Alpes du Sud,

 

1812008323.jpg

de ces agréables moments de détentes, en terrasse (en zieutant discrètement derrière les lunettes les charmants moniteurs de ski:-))))) pendant que les autres s'échinent au ski ou à la luge ...

   

1719555261.jpg

J'avais envie de vous dire que pendant quelques temps, je vais puiser au maximum dans mes recettes non encore publiées pour me mettre à la diète (l'effet muffin au dessus de mon pantalon j'aime pas trop !) après cette semaine de restaurants d'altitudes et spécialités montagnardes !

 

 

Mais voilà, je ne vous dirais rien de tout çà, car je suis en colère. 

En regardant les statistiques de fréquentation de mon blog (d'ailleurs je tiens à vous remercier car vous êtes de plus en plus nombreux à venir me visiter des quatre coins du monde), j'ai regardé les mots-clés qui amènent les internautes jusqu'à moi.

Au milieu de trucs rigolos tels que : je vous contacterai dans les jours prochains, "magique et étrange" philo français, moi aussi ou autruches Yvelines !!!!!!! j'ai trouvé des mots clés qui m'ont profondément mise mal à l'aise et en colère.

Ana, je ne vous le cache pas est mon vrai prénom. Ana avec un seul "n". Outre que ce soit mon prénom de baptême, c'est aussi le diminutif d'une tragédie, d'une maladie qui touche de plus en plus de jeunes fille. Ana pour Anorexique....

Au début j'étais amusée, voir flattée (je sais dès fois je suis un peu longue à la détente...) de voir des mots clés tels que : "les amis d'ana", "ana hotmail.fr", "ana et moi", "ana et les amis".... 

Quand même je me suis posée des questions... puis d'un coup la compréhension... ou plutôt l'incompréhension. Par curiosité j'ai fait un tour sur les blogs dit "pro-ana" et.... pas de mots pour décrire la colère qui m'habite. Que de jeunes filles se détruisent à ce point, que d'autres fassent l'éloge de cette maladie, pour être "in"... 

Quelle ironie, aussi, que ces gamines qui cherchent comment mieux s'affamer encore arrivent ici... Désolée...

 

Difficile de faire une transition pour passer à ma recette...

Tajine d'agneau aux topinambours

1521760410.jpg
 

Ingrédients pour 8 personnes :

  • 2 kg d'agneau (pour moi un gigot coupé en morceaux)
  • 1,5 kg de topinambours
  • 3 oignons
  • 3 gousses d'ails
  • 3 pincée de safran (en pistils pour moi)
  • 2 cuillères à soupe de paprika
  • 2 cuillères à soupe de graines de coriandre
  • 2 cuillères à café de gingembre (frais râpé pour moi)
  • coriandre fraîche
  • huile d'olive
  • sel, poivre

Marche à suivre :

1475958748.jpgDans une cocotte, verser un peu d'huile d'olive, la viande, l'ail écrasé, les oignons en morceaux, le safran, le paprika, le gingembre, les graines de coriandre, le sel et le poivre. 

Faire revenir le tout pendant 5mn puis couvrir d'eau et cuire environ 45mn.

1741951274.jpg

Pendant ce temps, éplucher et tailler les topinambours en morceaux. Les ajouter à la viande. Rectifier l'assaissonement et poursuivre la cuisson jusqu'à ce que les topinambours soient cuits.

 

 

 1521760410.jpg

Servir dans un plat en terre cuite (à défaut de plat à tajine) et parsemer de coriandre fraîche ciselée (j'ai oublié de prendre cette étape en photo :-))).

J'ai également servi ce plat avec de la semoule.

 

 

 

Une de mes premières expériences avec les topinambours ! Ce plat est excellent, une véritable invitation au voyage. Cette recette me vient d'une amie marocaine. Alors merci Latifa ! 

 

 

 

23:07 Publié dans Plats complets, Viandes | Lien permanent | Commentaires (18) | Tags : tajine, agneau, topinambours, épices | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

samedi, 08 décembre 2007

Parmentier de Carotte

d87b966a28188b3a50b20fb94465e2c6.jpg
 
A la maison, c'est cyclique : il ya des jours ou personne ne râle et d'autres ou..... Les légumes !
Comment leur faire manger des légumes même lorsqu'ils n'en ont pas envie ? Déjà qu'ils m'accusent de leur faire tout le temps de la soupe :-((((  (bon c'est vrai qu'une petite assiette de potage cela ne fait pas de mal, en hiver çà réchauffe et en été il y a plein de légumes ;-)))))).
 
Alors des fois, je détourne un peu leurs plats préféré et cela marche plutôt pas mal !
 
Pour les quantités, c'est un peu approximatif, veuillez m'en excuser :o
 
Ingrédients pour 6 :
  • 1kg de pommes de terre
  • 800g de carottes
  • 250g de chair à saucisse
  • 300g de boeuf haché
  • un oignon
  • ail
  • herbes de provence
  • un reste de sauce de boeuf bourguignon
  • lait,
  • beurre,
  • crème fraîche
  • curry en poudre
  • emmental râpé

Marche à suivre :
 
parmentier de carotte 2.jpg

7ffc7d95c7fa8f84ae1c81b53e6c13cf.jpgFaire cuire séparément les pommes de terres et les carottes. Assaisonnez.
 
parmentier de carotte 4.jpg
 14af607f0294739d69937df7094d29ab.jpg
 
Réduire les pommes de terre en purée épaisse, avec un peu de beurre et de lait.Rectifiez l'assaisonnement.

 

 

 

 

parmentier de carotte 5.jpg


3d7b1ed665672ef0f93a86e392c3f5a6.jpg
Mixez les carottes, avec un peu de crème fraîche et de curry. Rectifiez l'assaisonnement.

       a12c2a5842796bf32b8bc4682e7d755a.jpg

Pendant ce temps, faites revenir dans une poêle avec très peu d'huile d'olive, un oignon. Ajoutez la chair à saucisse et l'ai. Lorsque la viande est dorée, ajoutez le boeuf haché.
 
Lorsque je prépare un plat en sauce, je garde toujours de petites doses de sauces au congélateur, avec des petits restes de viandes, pour ajouter aux hachis et gratins. Ici, c'était un reste de boeuf bourguignon avec sa sauce. 
 

 

Il ne reste plus qu'à dresser : dans un plat qui va au four, mettez la purée de carottes, puis la viande. Terminez par la purée de pommes de terre. Saupoudrez d'emmental râpé et hop à four chaud pour griller.
 
Voici un plat familial, pas compliqué à préparer et que les enfants apprécient beaucoup (même avec les carottes !) et çà marche aussi avec d'autres légumes ! 

 parmentier de carotte 6.jpg

51b4bef8c34fef9aa612a31364f619b2.jpg

06:30 Publié dans Plats complets, Viandes | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : plat complet, pommes de terre, carottes | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook