Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 18 juin 2008

Entre Cyril et Jean-Yves mon coeur balance !

Non, non je ne fais pas un déclaration ! Et puis j'en ai déjà un à la maison et çà me suffit ;-))))

Simplement l'envie de réaliser une recette délicate, mais il me fallait un changement d'ingrédients... Comment çà je ne suis pas claire ?

spaghetti 5.jpg

Bon je vous raconte la petite histoire. 

Comme beaucoup d'entre vous, je regarde "un dîner presque parfait". Je l'enregistre et dès que j'ai un moment je regarde et je pique les bonnes idées sans aucune honte. La semaine mettant à l'honneur la région marseillaise m'a permise d'apprécier les qualités culinaires d'abord mais également bloguesque de deux candidats : Jean-Yves et Georgiana.

Lors de sa soirée, Jean-Yves avait préparé une entrée à tomber : une spirale de spaghetti aux épinards, coeur coulant et truffe d'Uzès.  Puis, il ya quelques jours, Sab la gourmande nous a présenté 2 versions l'une ici et une autre psychédélique :-)

Je comptais faire cette entrée pour le repas avec mes collègues... et alors que je sondais pour savoir si aucune n'avait une aversion pour un produit, l'une d'entre elles m'avoue détester les épinards... Bon ben je vais changer d'idée alors !

Et puis Cyril (oui, oui le Lignac) sauve mon idée avec sa recette de pâtes au saumon façon mystère dans le dernier numéro de son magazine.  Bon sa version ne m'attire pas réellement, mais l'idée du saumon c'est imposée à moi. Je vais remplacer la farce aux épinards par une farce au saumon !

Ni une, ni deux, je fonce chez Hélène lui piquer sa farce au saumon ! Ce blog est une véritable mine d'or et une valeur sûre !

Alors pourquoi avoir cité deux hommes dans mon titre plutôt que deux filles ?????? Mais parce que toutes les curieuses viendront voir ;-))))

spaghetti 7.jpg

Spirale de spaghetti à la mousse de saumon et coeur coulant : 

Ingrédients pour 6 personnes :

  • 6 petits bols de 10cm de diamètre
  • beurre fondu
  • spaghetti n°7 Barilla
  • 6 jaunes d'oeufs + 2 blancs
  • 400g de saumon sans peau ni arrêtes
  • 1 cuillère à soupe de cognac  je n'en ai pas mis en raison des convictions de mes invitées.
  • 1 échalote émincée
  • 1 pincée de poivre de cayenne piment d'espelette
  • 25 cl de crème liquide
  • sel et poivre

Pour la sauce :

  • crème liquide
  • ciboulette
  • aneth
  • jus de citron
  • sel, poivre
  • lardons de saumon fumé

Marche à suivre :

spaghetti 1.jpg Faire cuire les spaghetti dans de l'eau bouillante non salée. Quand ils sont cuits, vider un peu d'eau  et rajouter de l'eau froide pour stopper la cuisson et garder les pâtes tièdes.

Beurrer les bols et y mettre en croix deux bandes de papier cuisson (ce qui vous aidera à démouler sans casse les spirales) en veillant à bien les faire dépasser.

Tapisser chaque bol de spaghetti en spirale en laissant égoutter les spaghetti au fur et à mesure de leur utilisation. Réserver les bols.

 

Couper le saumon en gros cubes. Mixer ensemble le saumon, le cognac, l'échalote, les blancs d'oeufs, le sel, le poivre et le piment d'espelette. Mettre la préparation au frais environ 15 mn.

Incorporer ensuite la crème liquide et remettre au frais une heure.

spaghetti 3.jpgspaghetti 4.jpg

Dans chaque bol, mettre de la mousse de saumon en faisant un creux au milieu. Ajouter dans chaque bol un jaune d'oeuf en veillant à ne pas le crever ! Recouvrir du reste de mousse de saumon.

Rabattre les bandes de papier cuisson et envelopper chaque bol de papier film spécial micro-onde (celui là supportant la cuisson). Réserver au frais. 

Pour la sauce, mélanger ensemble la crème, le sel, le poivre, le jus de citron (plus ou moins selon votre goût. J'aime lorsque le citron se fait assez présent) la ciboulette et l'aneth ciselée.

Pendant l'apéritif, préchauffer le four à 180°. Mettre les bols à cuire au bain marie dans le four pendant 15mn.

Pour démouler, retirer le papier film des bols. Déplier les bandes de papier cuisson et retourner le bol dans une assiette.  Mettre de la sauce et décorer avec des lardons de saumon fumé. J'ai rajouté une feuille de coriandre sur le dessus de la spirale.

spaghetti 8.jpg

La cuisson est importante. Il faut que la mousse de saumon soit cuite mais que l'oeuf reste coulant lorsque l'on coupe la spirale. L'effet est garanti. Je n'ai pas pris de photo de l'oeuf coulant dans les assiettes, mais c'était très sympa.

Cette entrée a eu beaucoup de succès par sa présentation, mais surtout pour son goût. C'était très fin en bouche. 

 

Je présente cette recette à Murielle et Stanislas de la Table Monde pour leur voie lactée, avant qu'il ne soit trop tard !

1001_escales_7_m10.jpg

 Ainsi que ma crème au chocolat.

crème au chocolat 12.jpg

 

 

14:26 Publié dans Entrées, Les concours, Plats complets, Poissons | Lien permanent | Commentaires (48) | Tags : spaghetti, saumon, oeuf | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

mardi, 17 juin 2008

Apéritif, suite et fin

bavarois 10.jpg

 

Dimanche, je vous donnais un aperçu du repas concocté pour mes collègues. Aujourd'hui je vous livre les deux dernières bouchées préparées pour l'apéritif.

 
pain de saumon 7.jpg

Voilà une petite recette que je fais régulièrement dès que les beaux jours apparaissent. Elle est d'une facilité déconcertante et pourtant à chaque fois, elle est plébiscitée !

Pain de saumon :

Ingrédients pour un moule à cake (pour une plaque de mini-empreintes diviser les proportions par deux)

  • 400g de saumon frais
  • 200g de pain de mie
  • 100g de crème fraîche
  • lait
  • huile d'olive
  • 4 oeufs
  • 12 à 15 cornichons selon vos goûts
  • 1 petit oignon
  • 1 gousse d'ail
  • aneth
  • cerfeuil
  • persil
  • sel et poivre
  • 1 pincée de paprika
  • 1 pincée de curry
  • oeufs de saumon

Pour la sauce :

  • crème fraîche liquide
  • ciboulette
  • aneth
  • jus de citron
  • sel et poivre
Habituellement, je prépare ce pain de saumon dans un moule à cake ou dans des moules individuels. Mais, voulant utiliser mes nouvelles mini-empreintes en silicone, je me suis dit que cela d'excellentes petites bouchées apéritives. 
 
pain de saumon 12.jpg

Marche à suivre : 

pain de saumon 3.jpg

pain de saumon 1.jpg

Préchauffer le four à 200°. Dans un saladier, faire tremper le pain de mie avec un peu de lait.

Faire blanchir le saumon 2 mn dans l'eau frémissante.

  

 

pain de saumon 2.jpg pain de saumon 4.jpg

Dans une poêle, faire revenir le saumon dans un peu d'huile d'olive avec l'oignon émincé et l'ail en rondelles environ 5mn.

Mixer le saumon avec le pain de mie.

 
pain de saumon 5.jpg pain de saumon 6.jpg

Battre les 4 oeufs en omelette avec la crème fraîche et ajouter au saumon. Mixer de nouveau afin d'obtenir une préparation bien homogène. Ajouter les herbes, le sel, le poivre et les épices. Ajouter les cornichons en fines rondelles.

 

 

Beurrer les moules s'ils ne sont pas en silicone. Verser la préparation dans le ou les moules et mettre au bain-marie au four 20 mn pour les mini-empreintes ou 40 mn pour un moule à cake.

Préparer la sauce en mélangeant à votre goût (plus ou moins citronnée) la crème, le jus de citron, le sel, le poivre, un peu d'aneth et de ciboulette.

pain de saumon 8.jpg

Laisser refroidir avant de démouler, et placer au frais quelques heures avant de servir. Décorer avec les oeufs de saumon (ici, ils ont rempli la cavité des mini-empreintes) et servir avec la sauce.

pain de saumon 10.jpg

 

bavarois 11.jpg

 

Pour la dernière gourmandise de cet apéritif, j'ai testé une recette qui me faisait de l'oeil depuis un petit moment : le bavarois d'avocat sur croustillant de tuc et miroir balsamique de Trinidad.

bavarois 12.jpg

Cela faisait un petit moment que j'avais repéré cette recette, mais je ne l'avais encore jamais réalisée. C'était l'occasion ou jamais !

Je n'ai quasiment rien changé à la recette de Trinidad, mis à part la présentation en mini-bouchée avec un montage à l'envers.

Bavarois d'avocat sur croustillant de Tuc et miroir balsamique

Ingrédients (j'ai divisé les quantités par 2 par rapport à Trinidad) :

  • 50g de tucs
  • 35g de beurre
  • poivre
  • piment d'espelette (rajout de ma part)
  • sel
  • la chair d'un avocat
  •  1 cuillère à café de citron
  • 1/2 cuillère à café de curry
  • 125 ml de crème fraîche liquide entière
  • 15 ml de lait
  • 2,5 feuilles de gélatine
  • 35g de vinaigre balsamique
bavarois 13.jpg

 Marche à suivre :

bavarois 4.jpg

bavarois 5.jpgMettre la crème fraîche  au congélateur avec votre batteur. Mettre 1,5 feuilles de gélatine à tremper dans un bol d'eau froide. Mixer la chair d'avocat avec le poivre, le curry, le sel et le citron. Réserver.

Chauffer 15ml de lait et y fondre la gélatine essorée. Incorporer progressivement à  l'avocat et mélanger bien.

 

bavarois 6.jpgbavarois 7.jpg

Sortir la crème du congélateur et la fouetter jusqu'à obtenir une chantilly bien ferme. L'incorporer petit à petit à la préparation à l'avocat. Rectifier l'assaisonnement.

 
bavarois 8.jpg Remplir les empreintes de crème à l'avocat. Il m'est resté suffisamment de crème pour remplir 6 petites verrines que nous avons dégusté le lendemain avec un peu de caramel balsamique.

Mettre au frais au moins une heure pour que la crème d'avocat prenne bien.

 

  

bavarois 1.jpgbavarois 3.jpg

Pendant ce temps, écraser les tucs finement avec le beurre fondu, le poivre et la pointe d'un couteau de piment d'espelette. 

 

  

bavarois 9.jpg Mettre une couche de biscuit, sur la crème d'avocat réfrigérée. Tasser délicatement. Laisser prendre au réfrigérateur plusieurs heures (une nuit c'est l'idéal)

Préparer le miroir balsamique : Faire ramollir la feuille restante de gélatine dans de l'eau froide. Chauffer 5g de vinaigre balsamique et y faire fondre la gélatine, après l'avoir essorée. Incorporer progressivement le reste de vinaigre balsamique.  

Démouler les bavarois et couler le vinaigre dans le trou laissé par le moule. Réfrigéré une bonne heure.

Si vous ne pouvez pas préparer votre bavarois la veille, mettez le au congélateur avant d'ajouter le vinaigre balsamique. Sortez le une heure avant le service. Le balsamique prendra très rapidement au contact du bavarois glacé qui, lui décongèlera très rapidement.

bavarois 14.jpg
Personnellement, j'ai beaucoup aimé cette présentation pour un apéritif. Pour moi c'est la taille idéale pour déguster ce bavarois. En plus grande quantité, je pense qu'il serait écoeurant. La prochaine fois, je relèverais un peu plus en poivre et en curry la mousse d'avocat.

 Une seule de mes collègues n'a pas "accroché" avec cette bouchée.

 

Je vous dit à bientôt pour l'entrée :-))) 

 

dimanche, 15 juin 2008

Roulé de tomate et son tartare de saumon et soupe glacée de melon au crabe

Quatre de mes collègues de travail s'étaient cotisées pour m'offrir une machine à pain pour mon anniversaire. Pour les remercier, j'ai eu envie de les inviter à déjeuner à la maison. Nous avons réussi a trouver en commun samedi midi.

roulé 7.jpg

Le challenge de ce repas, était de faire un repas tout poisson, au vu des différentes origines de mes collègues. 

soupe 2.jpg

Je me suis éclatée en cuisine vendredi soir et samedi matin ! Il faut dire que j'étais en forme après ma soirée "Tronche de cake" de jeudi soir en compagnie d'autres bloggeurs et d'une amie. Ayant oublié mon appareil photo, vous pouvez allez voir le reportage de la belle philo et celui de Chef Damien.

Outre le fait d'avoir goûté de très bon vins (juste deux :-)))) surtout un petit vin blanc d'Afrique du Sud que Chef Damien m'a fait découvrir ;-))), j'ai eu le plaisir de rencontrer d'autres bloggeurs.

Pour revenir à mon repas de samedi midi, j'ai eu le plasir de tester plusieurs recettes mises de côté au fur et à mesure de mes balades sur les autres blogs !

Pour aujourd'hui, je vous livre un peu de l'apéro.

La première recette viens du blog de Vincent "cuisinez...passion".  Vincent proposait cette recette en entrée. J'ai choisi de la présenter en apéritif, en bouchée plus petites. C'était une première pour moi car il fallait utiliser de l'agar-agar, que j'avais dans mes placards, mais jamais utilisé.

roulé 10.jpg

Roulé de tomate et son tartare de saumon :

Ingrédients :

  • 200 g de jus de tomates (pour moi du tout prêt bio)
  • 3 g d'agar-agar
  • 1 pavé de saumon ultra frais
  • 3 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
  • 2 cuillères à soupe de jus de citron
  • 2 cuillères à café de basilis ciselé
  • 2 cuillères à café de ciboulette ciselée
  • 1 cuillère à café d'aneth ciselée
  • 10 cl de crème liquide

roulé 5.jpg

Marche à suivre :

roulé 1.jpg

roulé 2.jpg Dans une casserole, mélanger le jus de tomate et le basilic. Porter le tout à ébullition. Ajouter l'agar-agar et remettre à bouillir quelques secondes.

 

roulé 3.jpg Recouvrir une plaque de papier film et y couler le jus de tomate à l'agar-agar en fine couche. Laisser refroidir à température ambiante.

roulé 4.jpg Découper en petits dés le pavé de saumon. Ajouter une cuillère à soupe de jus de citron, 2 cuillères à soupe d'huile d'olive, la ciboulette, sel, poivre et placer au frais 1/2 heure.

Fouetter ensemble la crème liquide, une cuillère à soupe de jus de citron et l'aneth. Placer au frais.

 

 

Découper des bandes dans le jus de tomate gélifié en fonction de l'utilisation que vous voulez en faire : les miennes faisaient environ 1.5 cm de largeur. Enrouler les bandes, en se faisant chevaucher assez largement les deux bords. Vincent a utiliser un tube en inox, moi j'ai utlisé mes doigts :-))). Là où j'ai été surprise c'est que cela se tenait vraiment très bien !

Il n'y a plus qu'à remplir chaque roulé avec un peu de tartare de saumon et servir avec un peu de crème à l'aneth.

roulé 9.jpg

J'ai trouvé cela réellement très bon et très fin. Mes invitées ont également beaucoup apprécié. Merci Vincent pour cette recette, et d'avoir pris le temps de répondre à mes questions !

La seconde recette vient d'Hélène de "Chez Becky et liz". Recette facile, rapide et excellente ! Dans sa version originale, Hélène la servait en entrée, j'ai choisi de la servir en petites verrines. Je vous donne les quantités d'Hélène, car j'en ai utilisé nettement moins !

soupe 3.jpg

Soupe glacée de melon au crabe :

Ingrédients pour 4 personnes (j'ai divisé les proportions par 3) :

  • 2 melon frais
  • 4 c. à soupe de yaourt nature
  • 150g de crabe
  • 1/2 échalote hachée finement
  • 1/2 pomme coupée en petits dés (granny smith pour moi)
  • coriandre hachée
  • 1 c. à soupe de moutarde à l'ancienne
  • 2 c. à soupe de mayonnaise
  • jus de citron
  • sel et poivre

Marche à suivre :

Dans un blender, mettre le melon coupé en morceaux avec le yaourt, 7 glaçons et un peu de sel. Réduire en purée très fine et réserver au frais.

Mélanger la chair de crabe avec l'échalote, la pomme, la coriandre, la moutarde et la mayonnaise. Assaisonner avec le sel, le poivre et le jus de citron.

Verser la soupe de melon dans les verrines et mettre une quenelle de crabe dessus.

soupe 1.jpg
  
J'ai adoré le sucré salé et relevé grâce à la moutarde de cette recette. Merci Hélène !

A bientôt pour la suite de ce repas ! 

mercredi, 11 juin 2008

Brownies aux noix de pécan caramélisées

Chocolat, noix de pécan et caramel.... de la pure gourmandise ! Voilà ce qui a fait le goûter de ma tribu mercredi dernier.

brownies 14.jpg
 

 C'est le brownies comme nous l'aimons à la maison : légèrement croustillant à l'extérieur et fondant à l'intérieur.

brownies 15.jpg

Brownies aux noix de pécan caramélisées :

Ingrédients :

  • 200g + 150g de sucre en poudre
  • 180g de noix de pécan
  • 250g de chocolat à 70% de cacao
  • 150g de beurre 
  • 1 cuillère à café d'extrait de vanille
  • 60g de farine
  • 3 oeufs
  • 1 pincée de sel

brownies 18.jpg

Marche à suivre :

brownies 1.jpgbrownies 4.jpg

Préchauffer le four à 180°. Dans une poêle faire fondre les 200g de sucre à sec pour faire le caramel. Pour ne pas rater un caramel à sec, il ne faut surtout pas remuer le sucre. En chauffant, le sucre va fondre et prendre une belle couleur blonde. Ajouter les noix de pécan. 

 

brownies 5.jpgbrownies 6.jpgMélanger les noix de pécan au caramel, pour qu'elles soient toutes enrobées. Les déposer sur une feuille de papier sulfurisé. Laisser refroidir puis les concasser grossièrement.
 

brownies 2.jpgbrownies 3.jpg

 

Faire fondre le beurre et le chocolat. Ajouter les 150g de sucre restant.

 

 

brownies 7.jpgbrownies 8.jpg

Ajouter les oeufs un à un en mélangeant bien. Ajouter la farine et le sel.

 

  

brownies 10.jpgbrownies 12.jpg

 

Ajouter les noix de pécan caramélisées. Tapisser le moule de papier sulfurisé et y verser la préparation.
  

brownies 13.jpg Laisser cuire le brownies 20 mn puis laisser le 5 mn dans le four éteint. Attendre son complet refroidissement avant de le démouler et de le découper en carrés.

 

 

brownies 16.jpg

 

 La cuisson est primordiale pour la réussite de ce brownies. Si vous le laisser cuire plus longtemps, il sera moins fondant.

brownies 17.jpg
 
 

 A bientôt !

09:53 Publié dans Desserts, Gâteaux | Lien permanent | Commentaires (21) | Tags : brownies, chocolat, noix de pécan, caramel | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

dimanche, 08 juin 2008

Un ti' beurre, deux ti' beurres, trois ti' beurres doudou

petit beurre 13.jpg

  Il y a quelque temps de cela l'adorable Cachou du blog Autour de ma table, nous offrait de commander des Brigittes.
petit beurre 26.jpg

Ni une, ni deux, je lui en commande une ! Je l'ai reçu vendredi, en rentrant du travail et  dès que toute la tribue fut couchée... J'ai fait trois fournée de petits beurre avec la recette que Cachou nous envoyait avec Brigitte !

Les petits beurres :

Ingrédients :

  • 80g de beurre ramolli
  • 80g de sucre en poudre
  • 200g de farine
  • 40g d'amande en poudre
  • 5 cl d'eau
  • 1 jaune d'oeuf

Marche à suivre :

petit beurre 1.jpg

petit beurre 3.jpg

Dans un saladier, mélanger le beurre mou et le sucre en poudre. 

  petit beurre 4.jpg

petit beurre 5.jpg
Tamiser la farine et la poudre d'amande. 

 

  

 

petit beurre 6.jpg Incorporer la farine et la poudre d'amande au mélange beurre et sucre. Ajouter les 5 cl d'eau et pétrir afin d'obtenir une pâte homogène et lisse.

petit beurre 7.jpg Filmer la pâte ainsi obtenue et la laisser reposer 2 heures au frais.

 

 

petit beurre 8.jpgpetit beurre 9.jpg

Préchauffer le four à 180°. 

Abaisser la pâte sur une épaisseur de 2 à 3 mm. Découper les biscuits en petits rectangles. Disposer les biscuits sur la plaque du four recouverte de papier cuisson. Si vous n'utilisez pas Brigitte, badigeonner au pinceau du jaune d'oeuf sur les biscuits et enfourner pour 10 à 12 mm jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés. 

petit beurre 25.jpg

 Si vous utilisez la Brigitte, les inscriptions disparaissent avec le jaune d'oeuf !

petit beurre 18.jpg

Et voilà sans jaune d'oeuf !

Alors pour ce super joujou je dis juste :

petit beurre 24.jpg

 Encore un pour la route ?

petit beurre 21.jpg

 Le lendemain, ces petits sablés ont été dévorés par les microbes qui les ont trouvé à leur goût et très rigolos !

 

13:30 Publié dans Biscuits et Cie | Lien permanent | Commentaires (21) | Tags : biscuit, beurre | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook