Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 12 mai 2008

Forêt noire destructurée

5366912.jpg
 
Dans le magazine "Prima cuisine gourmande" de décembre 2007, j'avais repéré une recette intitulée  "Lingots de forêt noire destructurée". La présentation de ce dessert me plaisait, mais à la lecture de la recette, beaucoup de choses me plaisaient moins.
 
Le dessert présenté dans le magazine, était fait d'une couche de brownies classique, et d'une couche de crème gélifiée.
 
Au final, de cette recette, je n'ai gardé que la couche de crème gélifiée intacte. J'ai réalisé une couche de biscuit chocolat-griotte, une couche de crème gélifiée et une couche de mousse au chocolat-griotte gélifiée.
1301202800.jpg
 
 
Je vous donne donc ma version !
 
Forêt noire destructurée (à préparer la veille) :
 
Ingrédients pour 12 personnes :
Pour le biscuit chocolat griotte :
  • 200g de chocolat de couverture
  • 210g de beurre mou
  • 4 oeufs
  • 200g de sucre
  • 100g de griottes en bocal
  • 130g de farine
  • 1 sachet de levure chimique
Pour la crème gélifiée :
  • 60g de sucre glace
  • 3 feuilles de gélatine
  • 5 cl de kirsch
Pour la mousse au chocolat-griottes gélifiée :
  • 6 blancs d'oeufs
  • 20 cl de crème liquide entière
  • 200g de chocolat noir de couverture
  • 80g de sucre en poudre
  • 100g de griottes en bocal
  • 3 feuilles de gélatines
  • 5cl de lait
Pour le décors :
  • 600g de griottes en bocal 
1026673968.jpg
 
Marche à suivre pour le biscuit :
1888700474.jpg
 
Préchauffer le four à 180°.
Casser le chocolat et le faire fondre au bain marie.
 
 
 
 
 
2900582.jpg
 
Travailler le beurre mou en pommade à l'aide d'un fouet ou d'une fourchette. Incorporer le chocolat fondu et mélanger.
 
 
   
 
 
1200371894.jpg
 
Ajouter les oeufs, le sucre, la farine, la levure et les griottes. J'ai acheté un grand bocal de griottes au sirop peu sucré. J'ai égoutté les griottes dont j'ai réservé le jus et j'ai prélevé la quantité qu'il me fallait pour chaque partie de la recette.
 2062291206.jpg
 
J'ai utilisé un moule rectangulaire de 29 x 23 cm. Vous pouvez aussi utiliser des moules à cakes, puisque le but est d'avoir au moment du dressage de jolies tranches .
 
173218650.jpg
 
Beurrer et fariner le moule s'il n'est pas en silicone. Verser la préparation et mettre au four 25mn. Laisser refroidir le biscuit avant de le démouler. Réserver. 
 
 
 
 
 
 
 
Marche à suivre pour la crème gélifiée :
 
926102250.jpg 
Mettre la gélatine à ramollir dans de l'eau froide. Chauffer 25 cl de crème liquide avec le sucre glace. Hors du feu ajouter la gélatine essorée et mélanger jusqu'à sa complète dissolution. Laisser refroidir et ajouter le kirsch.
927896592.jpg 
Mettre 10 mn au congélateur 35cl de crème fraîche liquide et le récipient qui vous servira à monter la crème en chantilly. Pour bien réussir sa chantilly, il faut que la crème et le récipient soient très froids. Monter la crème en chantilly et incorporer là à la crème au kirch. Verser la préparation dans un moule de même taille que celui du biscuit. Laisser prendre au moins une nuit au réfrigérateur.
 
 
 
 
Marche à suivre pour la mousse au chocolat-griottes gélifiée :
 
J'ai utilisé la mousse au chocolat de Pascale (sans le poivre ;-))). Elle est d'une finesse et d'une légèreté en bouche incroyable. Lorsque je veux obtenir ce côté légèreté, c'est cette recette que j'utilise.
 
1888700474.2.jpg
Mettre la gélatine à ramollir dans de l'eau froide. Faire fondre le chocolat au bain-marie. Faire chauffer le lait et y dissoudre la gélatine. L'incorporer au chocolat fondu.
222044183.jpg
 

Battre les blancs en neige très ferme en y incorporant le sucre petit à petit.

 

 

 

 

 

811338151.jpg

Incorporer délicatement les blancs en neige au chocolat fondu.

Battre la crème liquide en chantilly et l'incorporer au mélange précédent.

2056370144.jpgAjouter les griottes et  verser la préparation dans un moule de même taille que le biscuit et la crème gélifiée. Laisser prendre au moins une nuit au réfrigérateur.

 

 

 

Marche à suivre pour le décors :

1207017040.jpg Réserver quelques griottes pour mettre dans les assiettes. Mixer le reste avec un peu de jus pour faire un coulis pour napper vos assiettes.

 

 

 

 

170835392.jpg

 Au moment de servir, dresser les assiettes :

  • mettre une tranche de biscuit
  • poser dessus, en décalé, une tranche équivalente de crème gélifiée
  • poser dessus, en décalé, une tranche de mousse au chocolat
  • déposer une griotte dessus
  • décorer l'assiette d'un peu de coulis de griotte.
1894706912.jpg
 

Ce dessert est très frais et peu sucré. La griotte apporte une petite note d'acidité très agréable. Le seul bémol, est la mousse au chocolat qui n'était pas assez solidifié. La prochaine fois, je rajouterais plus de gélatine ou peut être à tester avec de l'agar-agar, que j'ai dans mes placards, mais pas encore testée :-))

Ce dessert paraît long, en réalité il est assez rapide à faire et ne présente aucune difficulté particulière. Alors n'hésitez pas et régalez vous !

17:57 Publié dans Desserts | Lien permanent | Commentaires (37) | Tags : dessert, chocolat, crème, griotte, forêt noire | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

vendredi, 09 mai 2008

Cake aux courgettes, chèvre, ricotta et saumon fumé

966936322.jpg
 
Le site 750g nous propose un nouveau concours de recette. Sandrine du très beau blog de "La table de Sandrine", Sophie Dudemaine, le cookie masqué du blog "tronche de cake" justement :-))) et Chef Christophe jugeront nos créations.
25344848.gif
Pour une fois, je ne me laisse pas débordée, et je ne loupe pas la date de fin du concours ;-)))).
124288327.jpg
Je présente une recette de cake salé. Les beaux jours sont là et ce genre de recette, préparée à l'avance est bien pratique. En général, je ne suis pas fan des cakes salés que je trouve souvent "secs". Celui-ci ne l'est absolument pas. Testez-le !

Cake aux courgettes, chèvre, ricotta et saumon fumé :

1443598134.jpg

Ingrédients pour 2 cakes :

  • 180g de farine
  • 70g de farine complète
  • 1 sachet et demi de levure
  • 2 grosses courgettes et demi
  • 1 bûche de chèvre
  • 1 pot de ricotta
  • 180g de lardons de saumon fumé
  • 5 oeufs
  • 15cl de lait
  • 15cl d'huile de tournesol
  • un peu d'huile d'olive
  • sel et poivre
2108173863.jpg

 Marche à suivre :

1528556869.jpg Préchauffer le four à 180°.

482056085.jpg Laver et couper en petits cubes les courgettes.

Dans une poêle, faire chauffer un peu d'huile d'olive et y faire revenir les courgettes 10 mn. Saler et poivrer. Réserver.

 

568049189.jpg

Couper la bûche de chèvre en cubes et réserver. 1812241867.jpg

Battre les oeufs en omelette. Ajouter les farines, la levure, l'huile et le lait. Mélanger bien le tout pour obtenir une pâte fluide et sans grumeaux.

1365554299.jpg Ajouter les courgettes, le chèvre en cube, le pot de ricotta et les lardons de saumon fumé. Rectifier l'assaisonnement.

381996715.jpg Si vous n'utilisez pas des moules en silicone, beurrer les généreusement et fariner les. Verser la préparation dans les moules et enfourner pour 45 mn.

 732227355.jpg

 

 

 

 

 

 Hier, c'était jour de promenade et d'escalade à Fontainebleau, et c'est ce que nous avons manger lors du pic-nic !

1802217094.jpg
 
Encore un petit bout ?
1086850967.jpg

mercredi, 07 mai 2008

Une ti'te madeleine pour l'apéro ?

400391295.jpg
Une petite madeleine salée pour l'apéritif, cela vous dit ? Ou préférez-vous un petit muffin ?
1785861200.jpg
Ici, je vous avais déjà parlé du livre "Trop bon et pas cher - 100 recettes d'un chef" de Jacques Thorel.  C'est une vraie mine d'or. Des recettes simples, bonnes, rigolotes et qui en jettent :-)))

J'ai déjà testé plusieurs recettes, et aucune de m'a déçue. Aujourd'hui je vous présente donc les Madeleines aux sardines !

Eh ! Ne partez pas  ! Je vous jure que c'est réellement très bon ! Même le petit homme trouve cela excellent... alors si çà ce n'est pas une preuve !

Madeleines aux sardines :

Ingrédients (pour une trentaine de mini-madeleines ou muffins selon vos envies) :

  • 3 oeufs
  • 150g de farine
  • 1 sachet de levure
  • 1 yaourt nature
  • 100g de gruyère râpé
  • 1 boîte de sardines à la tomate (120g)
  • 1/2 cuillère à café de cumin en poudre
  • sel et poivre

Marche à suivre :

1510104977.jpg Préchauffer le four à 180°. 

Mélanger au fouet les oeufs, la farine, le yaourt et la levure.

497165633.jpg 

Ajouter le gruyère râpé et mélanger.

 

 

 

549588209.jpg

Écraser à la fourchette les sardines à la tomate.

1830629151.jpg Incorporer les sardines. Ajouter le cumin et assaisonner à votre goût de sel et de poivre.

 

 

 

 
1350370991.jpg
Beurrer et fariner vos moules s'ils ne sont pas en silicone. Mettre une cuillerée de pâte au fond de chaque alvéole. 

Mettre au four pendant 15 mn. 

 

 

1460813280.jpg
 
Il n'y a plus qu'à déguster ! 
717051343.jpg
 

On peut déguster ces petites bouchées froides ou tièdes. J'ai une préférence pour la version tiède. Vous pouvez les préparer à l'avance et les réchauffer quelques minutes au moment de les servir.

A bientôt 

10:51 Publié dans Apéritifs et Amuses bouche | Lien permanent | Commentaires (118) | Tags : apéritif, madeleine, sardine, muffin | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

samedi, 03 mai 2008

Roulade surprise de merlan et sa fondue de poireaux

2049498957.JPG

 

Il y a une semaine encore, j'étais en Bretagne. Au vu du temps que nous avons eu cette semaine, je me dis que j'ai vraiment eu de la chance. Nous avons eu un temps magnifique.

1195964157.JPG

Nous étions à Ploemeur, à côté de Lorient. Cela fait 5 ans que nous allons régulièrement en Bretagne pour les vacances de printemps. Je suis tombée amoureuse de cette région. 

988258004.JPG

 

Cette odeur d'iode si particulière...Que l'on ne retrouve que proche de l'atlantique... et qui me rappelle ma région natale du Portugal.

1318875635.JPG

Une semaine ensoleillée...

154929955.JPGDe ballades dans les rochers, le marché du dimanche matin à Ploemeur, le musée de la marine et de la compagnie des Indes, farniente  à la plage... Voilà le programme de cette semaine, qui m'a permis d'oublier mes soucis avec la technologie moderne ;-)))

 

  878453395.JPG

 Les filles tentaient  désespérément de nourrir leur famille....

2129410610.JPG
Tandis que les hommes défendent notre territoire !

  

859204179.JPG

 

Et moi ? Je surveille tout çà ;-)))

 

 

 

Bon, après ce bon bol d'air iodée, je vais quand même passer au principal. Quoi de mieux qu'une belle et simple recette de poisson ?

790912944.jpg
 
Roulade surprise de merlan et sa fondue de poireau :
Ingrédients pour le poisson (2 personnes) :
  • 4 petits filets de merlan (280g)
  • 150g de crevettes
  • 45g de lardons de saumon fumé
  • 1 cuillère à soupe de crème fraîche épaisse
  • 1 blanc d'oeuf battu en neige ferme
  • sel, poivre
  • ciboulette
Ingrédients pour la fondue de poireaux (toujours pour 2) :
  • 600 g de blancs de poireaux
  • 1 belle échalote
  • une noisette de beurre
  • 1,5 cuillère à soupe de crème fraîche épaisse
  • jus de citron
  • sel, poivre

306476544.jpg

Marche à suivre pour la fondue de poireaux :

 615165151.jpg

On commence par la fondue de poireaux : couper en lamelles très fines l'échalotte et les blancs de poireaux.

1584070591.jpg

Les faire fondre dans le beurre (il faut les faire revenir sans coloration). Saler et poivrer. Faire cuire à couvert à feux très doux 25mn.
 330685521.jpg

Lorsque c'est cuit, ajouter la crème fraîche, le jus de citron à votre goût et laisser cuire une minute. C'est prêt. 

  

785774049.jpg

 Marche à suivre pour le poisson :

1604015600.jpgJ'ai préféré utilisé deux petits filets de merlan par personne. Mais vous pouvez en prendre un seul plus gros. Vérifier qu'il n'y a pas d'arrêtes dans les filets. Sinon les retirer à la pince à épiler. Réserver 2 crevettes entières pour la décoration et décortiquer complètement le reste des crevettes. 406531904.jpg

Préchauffer le four à 200°. Mixer les crevettes avec la crème fraîche. Saler légèrement et poivrer. Ajouter la ciboulette ciselée. Mélanger délicatement au blanc d'oeuf battu en neige ferme.

626722448.jpg

 

Étaler la farce obtenue sur les filets de merlan. Ajouter les lardons de saumon fumé dessus

1753490784.jpg Rouler les filets sur eux-même et les fixer avec un pique en bois. Passer au four 15 mn.

  1441008848.jpg

Décortiquer les crevettes mises de côtés pour la décoration, en gardant la queue. Il faut la planter dans une des roulades de merlan sortie du four.

 1877679663.jpg

 

 

 

 

 

 
Dresser l'assiette en mettant les deux roulades de merlan et en dressant la fondue de poireaux dans un cercle. Si vous n'avez pas de cercle, utiliser une boîte de thon à laquelle vous enlevez également le fond.

1384855455.jpg

  Il ne reste plus qu'à déguster !

306476544.jpg

 

jeudi, 01 mai 2008

Restaurant "Le Kong" à Paris

296464626.jpg
 

Lundi soir, pour mon anniversaire, Cher et Tendre m'a invité au restaurant. Il avait soigneusement préparé la soirée. Il voulait me surprendre par le cadre d'abord, puis par la cuisine ensuite.

1443613218.jpg

Il m'a emmené dîner au restaurant "Le Kong" rue du Pont Neuf à Paris.

1802232722.jpg

Comme d'hab' interdiction de sortir l'appareil photo :-)))) (la prochaine fois je crois que j'utiliserais discrètement celui du portable ;-)))) donc je vous fait profiter de quelques photos de leur site. 

649379966.jpg

Ce restaurant est situé au 5e et 6e étage du magasin KENZO. Une décoration atypique et très moderne réalisée par Philippe Starck. Des canapés couleur argent avec des coussins pikatchu, des sièges transparents avec des portraits de femmes européennes et asiatiques.

466938318.jpg
 

 Avant même d'avoir vu la carte, on sent la mixité du lieu entre l'Europe et l'Asie.

1628748462.jpg

 Au 5e étage se situe le bar, où l'on vous fait patienter. Il est impératif de réserver.

1551143710.jpg

Au 6e se trouve donc la salle du restaurant sous une magnifique verrière avec une vue imprenable sur Paris. Malheureusement pour nous, il a commencé à pleuvoir à notre arrivée. Mais la nuit, avec les lumières sur Paris la vue est tout simplement splendide.

Avec un tel décors quoi de mieux qu'un Cosmopolitan en apéro ? 

871929680.jpg
Voilà mon entrée... Je dois dire que j'ai été agréablement surprise par les saveurs subtiles et la cuisson parfaite de ces ravioles.
 
1951985024.jpg
 
Cher et tendre avait opté pour le thon mi-cuit. Il a apprécié. Bien évidemment j'ai goûté. Rien à redire sur la fraîcheur du thon. Mais là j'ai été déçue par l'assaisonnement et par le fait que le thon ayant été préparé à l'avance, avait séjourné au frigo et donc était complètement glacé.
 
409540285.jpg
En plat, nous avons choisi de prendre tous les deux l'assiette de dégustation. C'était fin, bon et puis pas de surprise de cuisson, puisque tout est froid.
 
Pour les desserts, nous nous sommes lâchés ! La carte propose différents desserts maison, mais également quelques dessert du célèbre Pierre Hermé... 
 
Bien évidemment, j'ai dévoré le  "Carrément chocolat". C'est clair il faut aimer le chocolat ! Moi j'ai adoré :-))))
 
Cher et tendre, a, quant à lui, dévoré le 2000 feuille :
331737312.jpg

 

Côté ambiance, la clientèle est plutôt jeune et aisée. C'est la "branchitude" parisienne. Nous étions déjà limite vieux ;-)))) Les serveurs sont limites majeurs (c'était la cerise sur mon gâteau ;-)))) La musique d'ambiance était agréabl, pas trop forte mais il était encore tôt. Il parait que cela se déchaîne plus tard dans la soirée !

J'ai aimé le mélange des genres de cette cuisine. C'est clair que si vous n'aimez que la cuisine traditionnelle, ce restaurant n'est pas pour vous.

J'y retournerai certainement, entre filles pour une salade au déjeuner, ou juste pour un dessert l'après-midi pour profiter de la vue exceptionnelle. 

 

 

 


 
 
 
 
 
 

11:23 Publié dans Mes restaurants | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : restaurant, paris | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook