Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 29 mars 2008

Blog en travaux

Pour des raisons qui me sont incompréhensibles, certains de mes liens ont disparu à l'écran, alors qu'ils étaient toujours là dans mes listes.

Je suis donc en train de tout remettre en ordre.... 

04:04 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (4) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

mercredi, 26 mars 2008

Poulet farci sous la peau, tomates rôties et polenta de Cyril Lignac

839334315.jpg
 

Il y avait bien longtemps, que je n'avais pas vu l'émission de Cyril Lignac "Chef la recette" sur M6. Samedi dernier, je l'ai regardée et ce jeune chef a proposé une recette qui m'a tout de suite emballée. Ni une, ni deux, j'avais tout ce qu'il me fallait à la maison, même une boite de polenta, achetée dans l'idée "d'essayer" et que je n'avais encore jamais utilisée !

Ingrédients pour 2 personnes :

  • 2 hauts de cuisse de poulet cuisses de poulet
  • 2 branches de tomates cerises
  • 1/2 botte de basilic
  • 2 cuillères à soupe de parmesan râpé
  • 100g de polenta
  • 10g de beurre
  • 1 bouillon cube de volaille dégraissé
  • vinaigre balsamique
  • huile d'olive
  • sel et poivre

Marche à suivre :

738079720.jpg Préchauffer le four à 180°C. Séparer le haut de la cuisse de la cuisse  de poulet. Désosser le haut de la cuisse. Il suffit de bien suivre l'os.

1818118456.jpg Décoller la peau du poulet et y glisser quelques feuilles de basilic.

 

 

 
1363042440.jpgRouler les hauts de cuisses sur elles-mêmes. Saler et poivrer.

484524904.jpg

Faire dorer le poulet sur toutes ses faces, à l'huile d'olive.

Les déposser dans un plat allant au four et enfourner pour 40 à 45 mn environ.

  

 

562129624.jpg Pendant ce temps, faire revenir brièvement (juste qu'elles soient saisies) les tomates cerises en branche dans la pôele encore chaude. Ajouter de l'huile d'olivesi nécessaire. Saler et poivrer.

1713442824.jpg

 

Retirer les tomates de cerises de la pôele et les arroser d'un filet de vinaigre balsamique. Réserver.

 
1221028555.jpg

Porter à ébullition le volume d'eau indiqué sur le paquet de polenta correspondant à la quantité utilisée. Saler et ajouter le bouillon cube.Verser la polenta et remuer sans cesse jusqu'à ce qu'elle épaississe comme une purée. C'est en fait l'opération la plus délicate de la recette. La polenta peut vite faire des grumeaux (je sais de quoi je parle ! Il m'a fallut un petit coup de mixeur plongeur pour réparer les dégâts !).

1973896059.jpg Hors du feu, ajouter progressivement le beurre. Rectifier l'assaisonnement en sel et poivre.

Badigeonner d'huile d'olive un plat et y verser la polenta. Laisser refroidir au frais. Attention également à la taille du plat. Le mien n'était pas assez grands et au final j'ai trouvé que la polenta était trop épaisse.

 

 

1531001272.jpg En fin de cuisson du poulet, ajouter les tomates cerises dans le plat, sur le poulet. Arrosez d'un filet de vinaigre balsamique et d'huile d'olive puis conserver au chaud dans le four à 50° jusqu'au dernier moment.

653152663.jpg Sortir la polenta du frigo et la démouler. Y découper 2 cercles (pour moi, j'ai ressorti mes formes de noël : donc un coeur et une étoile :-)))). Sinon, 2 carrés seront très bien aussi !

 

 
462321703.jpgDéglacée la poêle déjà utilisée d'un filet d'huile d'olive (si nécessaire) et y ajouter un peu de beurre pour faire colorer la polenta. Y faire revenir les morceaux de polenta jusqu'à ce qu'ils soient dorés sur les deux faces. Saupoudrer de parmesan râpé. 

Il ne reste plus qu'à dresser l'assiette : mettre le poulet sur l'assiette et couvrir avec une branche de tomate cerise. A côté, mettre la polenta. Récupérer le jus du plat pour arroser les tomates et la volaille.
 

258412571.jpg
 
 J'ai adoré ce plat. Les tomates ainsi préparées était délicieuses. La volaille était imprégnée par le basilic... un pur bonheur. Et puis cela m'a permis de goûter la polenta et c'est sur j'en referais. Cela change agréablement du riz et des pâtes !

Niveaux quantités, un haut de cuisse est largement suffisant par personne. J'ai utilisé deux cuisses de poulet que j'avais à la maison, mais une cuisse entière, pour moi, c'était vraiment beaucoup (bon l'homme a tout mangé, lui !)

Régalez vous ! 

Where do you live ?

513000336.jpg
 

Il y a quelques temps déjà (au mois de décembre), j'avais promis à la très charmante Dominique du très beau blog Cuisine plurielle de participer à son excellente initiative, à savoir créer une cartographie des blogs. Cela nous permet, de mieux voir où habites nos bloggeuses et bloggeurs préférés. Étant toujours en retard, je m'excécute maintenant !

J'habite à Magny-les-Hameaux depuis presque 3 ans (pour ceux et celles qui n'auraient pas suivi j'habitais Paris avant). 

775507390.JPG

Magny-les-Hameaux est une commune française, située dans le département des Yvelines et la région Ile-de-France.

Ses habitants sont appelés les Magnycois.

 

1676045906.JPGLa commune est située à environ 12 km au sud-sud-ouest de Versailles et à 23 km au nord-est de Rambouillet.
Elle est limitrophe de Montigny-le-Bretonneux, Voisins-le-Bretonneux et Guyancourt au nord, de Châteaufort à l'est, Milon-la-Chapelle et Saint-Rémy-lès-Chevreuse au sud et de Saint-Lambert et Trappes à l'ouest.

  

723655742.jpg

Elle est incluse à la fois dans la communauté d'agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines (ancienne ville nouvelle) et dans le parc naturel régional de la haute vallée de Chevreuse.


98229148.2.JPGLe plateau de Magny-les-Hameaux est un ancien plateau marécageux, en partie asséché lors des travaux d'aménagement du château de Versailles au XVIIe siècle, et peu à peu défriché dans les siècles suivants. Il ne reste aujourd'hui que peu de traces de ce passé : le paysage est dominé par de vastes champs céréaliers, encadrés par les forêts qui couvrent la majeure partie des vallées de la Mérantaise et du Rhodon. À l'est, l'urbanisation progresse peu à peu (source Wikipédia).

 
951775788.JPG

 1779507019.jpg

 

 

 

 

 

 

C'est une petite ville de banlieue parisienne, plus proche de la campagne que de la grande agglomération, mais où il fait bon vivre ! 

Un peu plus loin de ma famille et de mes ami(es), j'ai eu la chance d'y rencontrer des gens formidables : autres mamans, voisines... (merci Chantal, Anne, Nathalie, Marie et Sylvie tout particulièrement) sans qui l'adaptation aurait sans doute été plus difficile !

 

15:21 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : jeu, where do you live | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

lundi, 24 mars 2008

Gâtée par les bloggeuses

Ce week end, outre les cloches :-)))), j'ai été gâtée par Madame La Poste... Enfin, par de gentilles bloggeuses qui sont passées par Madame La Poste.

Quel plaisir que de découvrir les colis et les trésors cachés dedans...

Voici donc par ordre chronologique :

1675430441.jpg
Ici, je vous parlais de ma participation au PIF chez la charmante  Anne. Ben voilà, jeudi j'ai reçu mon colis tout droit d'Espagne. Pleins de merveilles dans ce colis : du jambon Ibérico, du Turron, du fromage et surtout des gaufrettes faites maisons.

612200697.jpg

1422031527.jpg1772245783.jpg

 

 

 

 

 

 Merci de tout coeur Anne pour toutes ces gourmandises. Les gaufrettes ont bien failli ne pas passer la soirée avec tous ces gourmands !
 
 
 
Mon deuxième colis, reçu samedi matin venait du Luxembourg de chez l'adorable Mari. Une vraie rigolote, mais aussi, j'en suis persuadée, une vrai gentille... et çà c'est de plus en plus rare !
Cette jeune dame avait lancé un concours pour son 100e billet. Et c'est moi qui ai gagné !!!!! Et même pas honte !!!!!! Non même pas !
 
1429104923.jpg1749958827.jpg630285125.jpg418466549.jpg1599156261.jpg
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Comme vous pouvez le voir j'ai été encore une fois super gâtée : un adorable petit mot que je garde pour moi, un livre sur les verrines (vous allez en entendre parler souvent car j'ai déjà repéré plein de petites choses :-)))), des spécialités gourmandes (gaufres, marzipan), du thé divinement parfumé "cocktail de fruits", de très jolies verrines.... et malheureusement un peu de casse. Une verrine n'a pas supporté le voyage ainsi qu'une petite bouteille d'eau de fleur d'oranger qui d'après ce que j'ai pu voir était faite maison. Mais en consolation, ma petite lettre est toute parfumé à la fleur d'oranger !!!!
 
Merci beaucoup les filles. Je suis très touchée par vos attentions. 

22:21 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : cadeaux, bloggeuses | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

mercredi, 19 mars 2008

La ficelle picarde

Lorsque l'on regarde la blogosphère, on trouve de plus en plus de recettes gastronomiques, et de moins en moins de recettes dites du quotidien. Je trouve cela dommage. On a plus de mal a trouver des idées pour varier son alimentation au quotidien.

En effet, on ne se nourrit pas tous les jours de produits festifs. Et lorsque l'on débute en cuisine, on a besoin de pouvoir s'appuyer sur de bonnes recettes traditionnelles.

C'est pourquoi j'ai fait le choix de mettre en ligne mes recettes festives, bien évidemment, mais aussi les autres....  

Je  vous propose donc aujourd'hui une entrée de terroir : la ficelle picarde.

 
Ingrédients pour 6 personnes :

Pour la pâte à crêpes :

  • 25 cl de lait
  • 125g de farine
  • 2 oeufs
  • 30g de beurre fondu
  • sel et poivre

Pour la garniture :

  • 200g de champignons de Paris
  • 6 tranches de jambon
  • 120g de gruyère râpé
  • 15 cl de crème liquide
  • 2 grosses échalotes
  • quelques gouttes de jus de citron
  • 20 g de beurre
  • sel et poivre

Marche à suivre :

1631937300.jpg

 

Tout d'abord, il faut préparer les crêpes. Mélanger le lait, la farine, les oeufs. Ajouter le beurre fondu et assaisonner. Faites cuire les crêpes. Elles doivent être légèrement dorées.

 

 

 

 1817510245.jpg

Préchauffer le four à 220°C. Eplucher et émincer les échalotes finement. Faites les fondre dans le beurre.

737508277.jpg Émincer finement les champignons et ajouter les aux échalotes sur feu vif. Ajouter le jus de citron. Saler et poivrer généreusement. Le mélange doit vous paraître trop relevé. Ajouter 5 cl de crème liquide dans la duxelle de champignons. Laisser refroidir.

 

378884613.jpg Mettre la moitié d'une tranche de jambon sur une crêpe et ajouter 2 cuillères à soupe de duxelle de champignons.

1531605483.jpg

Rouler la crêpe sur elle-même en serrant bien. Continuer avec les autres crêpes (vous aurez 2 crêpes par personne).

 

 

 

1714051163.jpg

 

Metter les crêpes dans un plat à gratin (j'ai utiliser des plats individuels).

562700939.jpgAjouter la crème liquide restante et couvrer de gruyère râpé.Mettre au four 5 minutes à 220° puis 5 minutes sur la position gril. Le dessus doit être coloré.

 

Ce plat régional est souvent servi en entrée. Mais on peut aussi le servir en plat avec une salade, pour le dîner.

Bon appétit ! 

 

 

 

  

21:40 Publié dans Entrées, Plats complets | Lien permanent | Commentaires (19) | Tags : crèpes, jambon, champignon, ficelle picarde | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook