Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 25 juin 2008

trilogie de desserts autour des fruits rouges

Enfin le dessert de ce fameux repas ! Je reconnais que j'ai un peu de mal à me mettre derrière mon ordinateur, alors qu'il fait si beau et si chaud ! J'ai quand même une préférence pour la chaise longue, surtout que le mercredi je ne travaille pas !

Vous avez noté comme je suis sympa !!!!

trilogie 4.jpg

Toujours dans la hantise que quelqu'un n'aime pas un ingrédient, j'ai fait 3 petits desserts ayant pour fil d'Ariane, les fruits rouges. 

Pour ces trois desserts, je me suis encore largement inspirée de recettes vues sur d'autres blogs et qui attendaient sagement d'être essayées.

trilogie 3.jpg

Le faux fraisier ou le tiramisu façon fraisier

Voilà un entremet repéré chez Moony du blog "Le fruit de ma passion". C'est une recette qu'elle nous avait proposé pour la fête des mères. Vous trouverez la version originale ici. Je n'y ai presque rien changé.

faux fraisier 11.jpg

 Ingrédients pour 6 petits cercles de 4cm de diamètre (et 3 petites verrines avec la crème qui restait)

  • 12 biscuits roses de Reims
  • 30 g de beurre fondu
  • 300g de fraises (des ciflorettes pour moi)
  • 25g de sucre
  • 1 cuillère à café de jus de citron
  • 250g de mascarpone
  • 3 jaunes d'oeufs
  • 2 blancs d'oeufs
  • 25ml d'eau
  • 50g de sucre

Marche à suivre :

faux fraisier 1.jpg faux fraisier 8.jpg

J'avais besoin de 6 petits cercles pour cette recette. Seulement je n'en avais pas assez et je ne voulais pas "encore" en acheter. J'ai les ai donc fabriqués à partir de bouteilles de soda individuelles. Il suffit de couper au dessus et au dessous de l'étiquette, pour avoir la partie droite et lisse de la bouteille.

Ensuite couper le cercle obtenu sur la hauteur pour pouvoir le mettre au diamètre souhaité et le scotché pour que çà tienne !
 

faux fraisier 2.jpgfaux fraisier 3.jpg

 

Écraser finement les biscuits roses de Reims.

  

 
faux fraisier 4.jpgfaux fraisier 5.jpg

Ajouter les 30g de beurre fondu et bien mélanger.  

 

 
 faux fraisier 6.jpg

A l'intérieur du cercle, mettre un peu de biscuit et bien tasser. Réserver au frais (avec les cercles). Pour fabriquer les fonds, vous n'utilisez que la moitié des miettes de biscuits. Réserver le reste.

  

 

faux fraisier 9.jpg Pendant ce temps, laver et équeuter 100g de fraises. Les mixer avec le jus de citron. Les passer au chinois.

Ajouter 25g de sucre et porter ce mélange à ébullition. Laisser cuire à petit bouillon 10mn. Vous obtenez un sirop aux fraises.

Laver et équeuter 125g de fraises. Les couper en petits morceaux et les mettre dans le sirop de fraises encore chaud. Laisser refroidir.

 Il ne reste plus qu'à préparer la crème mascarpone à la façon de Monsieur Pierre Hermé (celui que je rêve d'épouser ;-)))).

Monter les 2 blancs d'oeufs en neige molle. Pendant ce temps porter les 25ml d'eau et les 50g de sucre à ébullition. Stopper la cuisson après une minute. Verser le sirop chaud sur les blancs en continuant de fouetter jusqu'à refroidissement. Réserver.

Fouetter le mascarpone avec les jaunes d'oeufs. Vous devez obtenir une crème lisse. Ajouter délicatement les blancs.

Il ne reste plus que le dressage. 

faux fraisier 10.jpg

Laver et équeuter le reste des fraises. Les couper en 2 dans le sens de la hauteur. Les mettre sur le fond biscuité la partie coupée contre le cercle. Remplir à moitié de crème de mascarpone en tassant bien pour que la crème aille entre les fraises et en y faisant une cavité au centre.  Y déposer un peu de fraises au sirop et recouvrir de mascarpone. Laisser au frais au moins deux heures que la crème prenne un peu. Lorsque la crème est prise, mette une couche de biscuits dessus et tasser légèrement. Mettre au frais pour la nuit. Au moment de servir, décercler délicatement et décorer avec une petite fraise.

Cette version du fraisier à la crème de mascarpone est ultra légère en bouche. Un vrai régal de fraîcheur.

verrine 9.jpg

Verrine 3 couleurs au chocolat blanc et fruits rouges :

Sandrine de "La table de Sandrine" avait réalisé des petites verrines avec trois couches décalées que vous retrouverez ici. Je me suis inspirée de sa technique pour en faire une à base de fruits rouges : une panacotta au chocolat blanc pour la première couche, une mousse de fruits rouges pour la deuxième et enfin un coulis de fruits rouges.

Ingrédients pour 6 petites verrines :

  • 20cl de crème liquide à 15%
  • 100g de chocolat blanc de couverture
  • 2 + 2 feuilles de gélatine
  • 300 g de fruits rouges surgelés
  • 3 cuillères à soupe de sucre
  • 100 ml de crème liquide entière

Marche à suivre :

verrine 6.jpg

Mettre 2 feuilles de gélatine dans un bol d'eau froide pour qu'elles ramollissent. Mettre à chauffer doucement la crème à 15% et le chocolat blanc jusqu'à ce qu'il soit fondu. Ajouter la gélatine essorée et mélanger bien. 

Disposer les verrines sur une boîte d'oeufs pour qu'elles restent penchées. Verser la panacotta. Laisser refroidir et mettre au frais au moins une heure.

   

verrine 1.jpg verrine 2.jpg

Mettre les 2 autres feuilles de gélatine dans un bol d'eau froide pour qu'elles ramollissent. Mettre la crème liquide entière au congélateur. Mettre à chauffer les fruits rouges avec le sucre. Laisser cuire à petits bouillons une dizaine de minutes. Passer au chinois pour enlever tous les petits grains.

   

verrine 4.jpgverrine 5.jpgAjouter les feuilles de gélatines essorées et mélanger. Monter la crème en chantilly bien ferme et mélanger là délicatement au tiers du coulis de fruits rouges. Réserver le reste du coulis.

 

 

verrine 7.jpg Verser délicatement la mousse sur la panacotta prise et mettre une heure au frais.

Retirer les verres de la boite d'oeufs et verser le reste du coulis de fruits rouges jusqu'en haut de la verrine et laisser au frais au moins 2 heures. 

Cette verrine a fait beaucoup d'effet, par son allure, mais également parles différentes consistances : la fermeté de la panacotta, la mousse et le coulis. A faire et à refaire en variant les parfums, les couleurs et pourquoi pas une version salée ?

 

cheese cake 14.jpg

Pour finir, un mini cheese cake. Claude Olivier de 1001 recettes en a proposé un tout récemment pour le jeu Kap ou pas kap ?

Un cheese cake au chocolat blanc et aux framboises avec une pointe de caradamone. J'en avais déjà réalisé aussi un ici.  L'ajout de la cardamone ne posait pas de problèmes puisque j'aime çà. Par contre ce qui a titillé ma curiosité est le fait que Claude Olivier ne fasse pas fondre le chocolat blanc, tandis que dans le mien, le chocolat blanc est fondu et mélangé à la préparation fromagère. J'ai donc testé avec une autre association de fromage pour remplacer le philadelphia.

Mini cheese cake au chocolat blanc, cardamone et framboises.

Ingrédients pour une plaque de muffins :

  • 5 sablés Bonne Maman, framboises et noix de coco
  • 20g de beurre fondu
  • 200g de philadelphia ou 150g de Saint Morêt ou de fromage à tartiner Leader Price +50g de mascarpone
  • 1 cuillère à soupe de sucre en poudre
  • 100g de chocolat blanc
  • 1 pointe de couteau de cardamone en poudre
  • 1 oeuf
  • coulis de framboises
  • quelques framboises pour la déco

Marche à suivre :

cheese cake 3.jpg Préchauffer le four à 200°. Préparer les moules à muffins. Couper 2 bandelettes de papier cuisson par empreinte. Beurrer les et les mettre dans le moule en se croissant. Cela facilitera le démoulage.

   

 

cheese cake 4.jpg cheese cake 5.jpg

Réduire les biscuits en poudre et incorporer le beurre fondu. Bien mélanger.

 

  

 

cheese cake 7.jpgcheese cake 9.jpgRecouvrir les fonds des moules avec les biscuits. Faire cuire pendant 5 minutes. Laisser refroidir. Baisser la température du four à 180°.

 

 

 

 

cheese cake 10.jpgcheese cake 11.jpgMélanger les fromages, l'oeuf, la cardamone et le sucre afin d'obtenir une crème lisse. Ajouter le chocolat blanc en petits morceaux (j'ai utilisé des pistoles).

 

 

  

cheese cake 12.jpgRemplir les empreintes avec la préparation et enfourner 15mn.

Laisser refroidir puis mettre au frais pour la nuit.

Au moment de servir, démouler, recouvrir de coulis de framboises et décorer avec quelques framboises.

   

Le chocolat blanc fait une couche entre le biscuit et la couche de fromagère. C'était bon, mais je préfère lorsque le chocolat blanc est fondu avant d'être incorporé à la crème. Quant à l'association fromage frais et mascarpone, je la réutiliserais.

trilogie 1.jpg

 A bientôt !

trilogie 2.jpg

 

lundi, 11 février 2008

Café gourmand et ballade à l'Abbaye des Vaulx de Cernay

Je ne sais pas pour vous, mais moi, lorsque j'invite, j'ai souvent tendance à en faire beaucoup. On me taquine d'ailleurs souvent sur ce trait de caractère. Est-ce dû à mes racines, à mes origines portugaises qui veulent que lorsque l'on reçoit c'est toujours dans l'oppulence... Je ne sais pas. Mais j'ai toujours peur de ne pas en avoir assez, ou que mes invités n'aiment pas alors j'essaie de proposer un large choix... et des fois un peu trop :-))))

Donc, pour clôturer ce repas, après les verrines et bouchées apéritives,  mon gigot d'agneau caramélisé le fromage n'ayant attiré personne ;-)))), j'ai présenté un café gourmand, qui clôturait agréablement ce repas. Et chose étonnante chez moi (véritable choco-addict), il n'y avait même pas de chocolat !

Pannacotta au coulis de fruits rouges(pour 8 petites verrines) :

1884731540.jpg


  • 15 cl de lait
  • 15 cl de crème 15%
  • 50g de cassonade
  • 1,5 feuilles de gélatine (3g)
  • 1 cuillère à soupe d'extrait de vanille
  • coulis de fruits rouges

Marche à suivre :

Pannacotta fruits rouges 1.jpg

8f64d2f4c351cca1f0fe66f40c05aa4f.jpgMettre la gélatine à tremper dans l'eau froide. Faire chauffer le lait, la crème, la cassonade et l'extrait de vanille jusqu'à dissolution complète de la cassonade.

Égoutter la gélatine et la dissoudre dans le mélange lait, crème.

Pannacotta fruits rouges 2.jpg

46fba9e0c8c73c51655e722ee1645530.jpgRemplir les  petites verrines aux 2/3 et laisser refroidir.

Une fois les verrines refroidies. Mettre ensuite au réfrigérateur au moins 2 heures avant le service.  

Au moment du service, verser le coulis de fruits rouges sur la crème.

   


1295421732.jpg

  Minis tartelettes pommes poires caramélisées :


954244999.jpg
 
 
  • 1 pomme
  • 1 poire
  • 2 sachets de caramel
  • 1 pâte sablée
  • 1 feuille de gélatine

Marche à suivre :

Mini tarte pommes poires caramélisées 1.jpg

e944d81931d0a0aa88ba687650eec23e.jpgÉplucher la pomme et la poire. Les couper en petits morceaux et les faire cuire avec le caramel. Mettre la gélatine à tremper dans l'eau froide. 

Lorsque la compote est cuite, la mixer et la remettre dans la casserole. Y faire fondre la gélatine.

 
Mini tarte pommes poires caramélisées 2.jpg

1eb967557d53a545dd6cd76f135e0c60.jpg

Verser la compote dans des moules à glaçons ou à chocolats. Laisser refroidir et mettre au réfrigérateur au moins 2 heures avant le service.

 


 
 

Mini tarte pommes poires caramélisées 3.jpg

5d9ad13c067d27c7492ef99fe50b1c6c.jpgPréchauffer le four à 200°.  Découper des ronds dans la pâte sablée à la taille des empreintes et la faire cuire à blanc 10 à 15 mn. Laisser refroidir.

 

 


 

Au moment de servir, démouler la compote et mettre sur les fonds de tartelettes. Saupoudrer de sucre glace et/ou d'un filet de caramel.
92321335.jpg
 
La suite sur mon prochain billet ! 

En attendant, quelques photos de notre ballade à l'Abbaye des Vaux de Cernay, en ce beau dimanche ensoleillé !


656957979.jpg

Cette magnifique Abbaye fondée en 1118 par un groupe de moines venus de l'Abbaye de Savigny, dans la Manche, est située dans la vallée de Chevreuse, dans la forêt domaniale de Rambouillet. On peut se promener dans le magnifique parc de l'Abbaye. Celle-ci a été transformée en un grand hôtel-restaurant. Allez donc voir sur le site de l'Abbaye.


31760845.jpg
1015318653.jpg

 

1901833107.jpg

 


1278968355.jpg

194771187.jpg

 

922472771.jpg

 


1263843692.jpg
1983156444.jpg

 Bonne ballade !